le crâne respire

C’est le Dr W.G. SUTHERLAND qui, à force d’investigations, de dissections, d’examens de chaque indentation des os de la face et du crâne, découvrit et démontra la mobilité du crâne et sa fonction.

 

Il l’a nommée : « Mouvement Respiratoire Primaire » (MRP) et a défini les cinq éléments de sa composition : le crâne, le sacrum, la dure mère, le système nerveux central (SNC) et le liquide céphalo-rachidien(LCR).

Le crâne humain, constitué de 22 pièces osseuses articulées les unes avec les autres, il  doit respirer dans un rythme régulier avec le plus d’amplitude possible.

Les os du crâne ne sont pas soudés entre eux mais mobiles, les sutures intracrâniennes remplacent les articulations, les ligaments remplacent les muscles.

Les plaques osseuses de la voûte crânienne (par exemple, les pariétaux, le frontal et l’écaille occipitale) sont enclenchées les unes dans les autres ce qui les rend solidaires comme les pièces d’un puzzle.

 

Leurs extrémités sont dentelées et symétriques.

Il en est de même pour les 14 os de la face engrenés pour certains comme le mécanisme d’une horloge. La bonne circulation du sang dépend aussi de ce mouvement car les artères et les veines, comme la jugulaire, peuvent dépendre des compressions crâniennes, étant donné qu’elles sont en contact avec les os du crâne.

Textes extraits du livre : « Le corps autoguérisseur » - éditions Dervy.

Disponible en vente en ligne sur le site de la Fnac ou sur Amazon.fr ou Amazon.ca.