Le sixième élément, le souffle de la vie

Nous vivons dans un Univers où tout est relié. Une vision du Tout est plus que nécessaire aujourd’hui, elle est vitale si nous désirons évoluer.

 

De la particule à la galaxie, de l’infiniment petit à l’infiniment grand, l’unité s’impose. Les interactions entre les objets s’opèrent grâce à l’énergie. L’énergie transporte de l’information, mais quelle information ? En synthétisant les données à notre disposition, nous pouvons répondre que l’énergie c’est l’ordre, la maladie c’est le désordre. En recevant l’énergie, l’information captée par l’organisme est donc porteuse d’ordre, d’équilibre et de santé : c’est l’ordre qui corrige le désordre. Pour citer le Pr. Dutheil :

« L’ordre peut être traduit comme un monde super lumineux, celui de la conscience totale, de l’ordre et de l’information à l’état pur».   

Plus nous recevons l’équilibre, plus nous nous rapprochons du point d’équilibre.

Cette énergie nous traverse et provient du vide cosmique. Loin d’être de l’espace vide, il forme une mer d’énergie composée d’informations, dans laquelle nous baignons afin de nous mettre physiquement en contact avec le reste du cosmos. Comme dans la mer terrestre, les vagues propagent les événements entre les objets qui s’y trouvent. Le Pr. E. Laszlo nous confirme que le vide est plus proche d’un liquide que d’un gaz et écrit : « Lorsque nous prenons quelques milliers de molécules d’eau et que nous les laissons se disperser, elles ne suivent pas un courant mais se déplacent individuellement. 

Dans le vide, cependant, les particules se déplacent avec cohérence et sont inter reliées par le plasma du vide super dense, même si ce plasma est de dix à vingt fois plus liquide que l’eau. » L’eau est source d’information : de cellules en cellules elle transmet l’énergie et par conséquent l’information. L’embryon d’un mois est composé de 90% d’eau, c’est une goutte gonflée par les informations de la Vie qui formera un adulte. L’eau représente le vecteur d’information entre le corps énergétique et la cellule organique, l’information est Souffle de vie.


« Le Mécanisme Respiratoire Primaire en tant que mécanisme involontaire inclut le plus grand élément connu, le liquide céphalo-rachidien qui contient l’invisible souffle de vie. Le mécanisme primaire est constitué fondamentalement par la fluctuation du liquide céphalo-rachidien, à l’intérieur et autour du cerveau et de la moelle épinière, la mobilité des os du crâne et du sacrum entre les iliums, et les membranes intracrâniennes et intrarachidiennes fonctionnant comme des agents de tensions réciproques entre leurs points d’insertions articulaires. » Dr W.G. SUTHERLAND

Textes extraits du livre : « Le corps autoguérisseur » - éditions Dervy.
Disponible en vente en ligne sur le site de la Fnac ou sur Amazon.fr ou Amazon.ca.